La plomberie est une structure importante d’un bâtiment et son installation ou sa rénovation doit se faire dans le respect de normes techniques et de sécurité. Il est conseillé de faire établir un diagnostic avant de se lancer dans les travaux de rénovation afin d’éviter tout danger d’exposition à l’amiante ou au plomb.

Un diagnostic de la plomberie par un professionnel

Le diagnostic de l’état de la plomberie se fait tous les trois ans. C’est un contrôle réalisé par un plombier professionnel qui va vérifier l’état du compteur, des commandes de chauffage, du ballon d’eau chaude, de la robinetterie, de l’évacuation des eaux usées. En général, le plombier devra détecter les fuites potentielles en inspectant les joints de tuyauterie, en vérifiant les vannes et la qualité de l’eau, en étudiant la qualité de l’étanchéité dans la salle d’eau, en examinant les éléments cachés de la plomberie.

Sécuriser les évacuations

Il existe plusieurs types d’intervention en rénovation de plomberie. La première intervention est la rénovation de la plomberie dans une pièce humide comme la salle d’eau. Pour la rénovation de la plomberie d’une salle de bain par exemple, la sécurisation de l’évacuation des eaux usées est la priorité car elle fixe l’emplacement des autres éléments comme le lavabo, la baignoire ou la douche.

Des équipements spécifiques

Il se peut que la rénovation de la plomberie doive tenir compte des particularités des résidents: personnages âgées ou personnes ayant une mobilité réduite par un handicap physique. Dans ce cas, des équipements spécifiques pourront être ajoutés comme la pose d’un siège de douche ou bien la pose d’une pompe qui facilite l’évacuation des eaux.

Tenir compte du plan d’aménagement des lieux

Pour la rénovation de la plomberie de la cuisine, les travaux devront tenir compte des contraintes du réseau électrique et de l’aménagement des lieux. En effet, c’est l’emplacement de l’évier selon le plan de la cuisine qui fixe l’arrivée d’eau froide et d’eau chaude ainsi que de l’évacuation des eaux usées. Dans le cas où une machine à laver est installée, la bonne évacuation des eaux usées doit aussi être priorisée.

Enfin l’intervention la plus courante concerne la rénovation de la plomberie dans le cadre d’un accident. Dans ce cas, la sécurité est essentielle afin de protéger la maison d’éventuelle fuite de gaz et fuite d’eau. Le plombier se chargera de localiser les points endommagés et d’assurer les réparations et rénovations nécessaires.

Choix de matériaux de qualité pour rénover la plomberie

Pour éviter d’avoir des réparations fréquentes, il est important de choisir des matériaux de qualité pour la tuyauterie et la plomberie. Les tubes en PVC sont l’idéal pour les canaux d’évacuation. Le PCV est un matériau facile à utiliser et à couper. Il se décline dans les différentes pièces de l’équipement sanitaire: les tés de raccordement, les coudes, les siphons ou les manchons.

Des matériaux spécialisés plomberie

Le cuivre est aussi très utilisé car il a l’avantage d’avoir une bonne conductivité électrique et thermique, supporte bien les attaques corrosives et sont recommandés pour l’approvisionnement d’eau sanitaire. Enfin, les tubes PER sont aussi utilisés en plomberie bien qu’initialement conçu pour les équipements de chauffage. Le tuyau PER est facile à manipuler et à remplacer, et sa durée de vie est d’environ dix ans.

Faites appel à un plombier pour localiser les vices cachés

Bien que les bricoleurs préfèrent réaliser les travaux eux-mêmes, il est toujours recommandé d’opter pour un professionnel chevronné pour la rénovation efficace de la plomberie. Outre le travail de qualité, c’est surtout la garantie d’un diagnostic professionnel sur l’ensemble de l’installation sanitaire. Les vices cachés, les canaux présentant des fuites invisibles, les tuyaux à remplacer sont bien localisés, ce qui évitera de devoir refaire les travaux de rénovation dans un futur proche.

Des règles de plomberie strictes

Les règles en matière de plomberie sont stricts: l’habitation doit être étanche, les points d’eau sont accessibles et fonctionnels, l’évacuation des eaux usées est adéquate, le chauffage est opérationnel et sécurisé. Ces règles répondent à la fois à des normes de sécurité technique et des normes sanitaires, en particulier pour les habitations collectives. Vous retrouverez par exemple ici certaines règles relatives aux règlements de service d’eau.

Anticiper les travaux d’aménagement bien-être

Un hammam dans ma salle de bain

Lorsque vous réalisez des travaux de plomberie, cela nécessite parfois des travaux d’intégration de tuyaux d’arrivée ou d’évacuation d’eau dans les murs ou les planchers. Il est important de prévoir ces arrivées ou départ lors de la conception des plans de votre salle de bain par exemple. Si vous voulez installer un hammam dans votre future suite parentale, il est important d’anticiper la plomberie adéquate et les arrivées électriques afin que les travaux d’installation ne détruisent pas les aménagements déjà effectués.